Au secours, les poux sont de retour!

Si la rentrée ne réjouit pas toujours les parents et enfants, elle fait le bonheur des poux ! Quel super terrain de jeu que les têtes de nos enfants. Un véritable casse-tête, une maka (plaie) pour toute la famille.

Isha Mag va vous aider à trouver les astuces pour les éliminer.

 

 

 

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un poux ?

Les poux sont des parasites de couleur grisâtre et mesurent 2 à 4 mm. Ils vivent sur le cuir chevelu, souvent cachés derrière les oreilles, la nuque, le dessus de la tête mais aussi dans les vêtements et les poils. Il vit environ 3 à 4 semaines. Avant de devenir un pou, c’est une lente, c’est-à-dire un oeuf de couleur blanche. Contrairement aux idées reçues, le pou n’infeste pas les têtes sales mais tout le monde. Et il ne saute pas de tête en tête mais s’agrippe à cause des câlins que se font les enfants.

Peut-on prévenir l’apparition des poux ?

Il n’existe aucun traitement pour nous éviter d’attraper des poux, sauf en prévention, de l’huile essentielle de lavande qui est sensée être un répulsif mais il ne marche pas à tous les coups !

Bon d’accord, tout cela c’est bien mais comment s’en débarrasser ?

Malheureusement, leur demeure c’est la tête de nos enfants. Le seul moyen de les déloger, ce sont les produits type shampooings, lotions et base de lindane, de malathisse ou de pyrétrinoïdes. On a bien essayé les remèdes de grand-mère type vinaigre blanc, mais honnêtement nous n’avons vu aucun résultat… alors pas le choix !

Sinon, il vous reste bien la solution des centres anti-poux : on se débarrasse des poux de votre enfant en 70 minutes avec des produits aux actifs naturels et tout ça garantie 7 jours pour un prix variant entre 50 et 100 euros.

Alors à vos peignes et que la force de la lotion anti-poux soit avec vous… Et surtout n’oubliez pas de changer vos draps, bonnets et de nettoyer vos brosses !

mm
Yona Boudet

Enseignante en maternelle. Ma devise : Un arbre seul ne fait pas une forêt. C'est pour cela que j'ai choisi l'enseignement. Ma passion, c'est vos enfants !

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié