TEMOIGNAGE : Julie : « Je suis enceinte de mon premier enfant ! »

Le mois dernier, Julie*, 29 ans, chef de produit dans le marketing a accepté de raconter à Isha Mag la façon dont elle vit sa première grossesse. Son terme a lieu le 7 février. Dans cette interview, la jeune femme raconte tout : l’annonce de sa maternité à ses proches et à son patron, les premiers symptômes, les envies de femme enceinte, son corps qui change et les rendez-vous médicaux. Témoignage.

 

 

En couple depuis 3 ans et demi et mariée depuis mars 2017, Julie a eu le bonheur de devenir future maman quelques mois après son mariage.

La découverte et l’annonce de la grossesse

Comment as-tu appris ta grossesse ?

J’ai senti quelques symptômes mais j’étais loin de me douter que j’étais enceinte ! Un matin je me suis levée avec des vertiges et une douleur à la poitrine, j’ai regardé sur mon calendrier et j’ai fait un test de grossesse.

Le lendemain des symptômes, j’ai décidé de ne rien dire à mon mari David** car je n’étais sûre de rien. J’ai voulu faire un test de grossesse lors de ma pause déjeuner au travail. Mon test a tout de suite été positif et je me suis dit « Déjà » !!  J’ai pensé que ce n’était pas fiable, c’était trop rapide pour moi, je suis tombée enceinte début juin et nous étions mariés depuis seulement trois mois. Après le test de grossesse, le soir-même je suis allée faire une prise de sang qui m’a confirmé ma grossesse. J’étais déjà enceinte depuis un mois!

Comment as-tu annoncé ça à David ?

J’ai voulu lui faire une surprise. J’ai réussi à garder le secret pendant 2 semaines.

À l’époque, on cherchait un appartement donc on voyageait entre nos deux beaux-parents, une semaine j’étais chez ma mère et une semaine chez le père de David. Même en habitant chez mes parents j’ai réussi à ne rien dire.

Quelques temps après, on signe un appartement et on nous dit la date de la remise des clés. J’ai décidé d’annoncer a bonne nouvelle à David le jour de la remise des clés.

Comment a-t-il réagi ?

Une fois les clés remises, je lui ai dit de retourner dans l’appartement et dans la chambre qui devait être un bureau. J’ai posé le test de grossesse, la prise de sang et un petit bonnet de bébé dans la pièce qui était très désordonnée. Il restait plein de choses qui appartenaient à l’ancien propriétaire.

David n’a pas tout de suite vu que j’ai mis le test de grossesse, il a tout de suite dit « on jette tout ! » je lui ai répondu « même ça ? » en désignant mon test.

Au début il n’a pas compris, il s’est rapproché, il a vu l’enveloppe de la prise de sang et il ne comprenait pas. Il disait juste : « Mais non, déjà » ?

Il était bouche bée pendant environ 30 secondes et juste  après il était hyper content ! On voulait cet enfant donc c’était une vraie joie ! J’étais alors à un mois et demi de grossesse, c’était mi-juin 2017.

Quand et comment avez-vous décidé de l’annoncer à la famille ?

On l’a annoncé dans la foulée à nos parents et frères et soeurs. On l’a ensuite un peu plus tard dit à nos amis.

Qu’as-tu fait une fois que tu as eu le résultat positif de la prise de sang ?

J’ai regardé ce qu’il fallait faire sur Internet ! J’ai décidé d’appeler une gynécologue pour lui annoncer et elle m’a dit de venir rapidement. J’ai eu très vite le premier rendez-vous à 2 mois de grossesse. À la première échographie, on m’a prescrit une batterie d’analyses de sang. Je les ai toutes faites dans la foulée. J’ai eu ensuite rendez-vous tous les mois chez elle.

Avez-vous voulu connaître le sexe de l’enfant ?

Lors du suivi on ne voit pas grand chose. J’ai fait mes rendez-vous seule mais David est venu à l’échographie du 3ème mois qui est plus longue et où l’on découvre vraiment le bébé et son sexe.

C’était une très bonne écho mais on ne l’a pas très bien vu, on a attendu 30 minutes pour le voir clairement, le bébé ne voulait pas se mettre de profil ! C’était un super moment, la gynécologue nous a demandé si on voulait savoir et elle nous a dit tout de suite dit très clairement qu’il s’agissait d’un petit garçon ! Quelle joie ! David a dit tout de suite pour plaisanter : « c’est bon je peux partir, c’est tout ce que je voulais savoir ! »

Nous étions tous les deux très contents, on l’a dit à tout le monde et l’a on l’a annoncé autour de nous, en juillet. Fin juillet, début août.

Quels ont été tes symptômes de grossesse ?

À partir du moment de la découverte de ma grossesse jusqu’au 4ème mois, j’ai eu des nausées, donc j’ai moins mangé, j’avais une fatigue extrême, je faisais des grosses nuits, je ne tenais pas plus de 20 minutes debout… J’ai aussi fait un peu d’hypoglycémie, j’avais besoin de sucre.

On m’a conseillé de manger plusieurs petits repas à la fois et toute la journée. Je n’ai pas pris un seul kilo au tout début. Au 4ème mois, ça allait mieux. J’oubliais même que j’étais enceinte parfois, j’ai repris mon rythme. J’ai eu une vie normale jusqu’à maintenant mais je commence à re-fatiguer parce qu’on est dans le 8ème mois. Le bébé ne bouge pas beaucoup. J’ai du mal à me baisser. Je manque de fer et je suis un peu plus maladroite.

mm
Aurore Meslati

Fondatrice d'Isha Mag et jeune mariée, je vis de ma passion en écrivant chaque jour pour ce site fondé pendant l'été 2017. Ma devise : le meilleur est à venir...

Pas de commentaire

Laisser une réponse

Votre email ne sera pas publié